le hamster

  • Par
  • Le 09/08/2009
  • Commentaires (3)

Mon premier hamster...
Bien que toute petite, cette boule de poils mérite de l'espace et de l'attention. Sa taille peut être effectivement un argument de poids (!)... on se dit alors qu'il tiendra peu de place dans la maison par rapport à un chien ou tout autre "caprice animalier" de son enfant. Mais les cages étriquées, bourrées d'accessoires, que l'on vous vendra sont certes viables mais ça ne veut pas dire que l'animal sera heureux pour autant.
Le hamster est un être vivant, qui est très actif (même si cela ne parait pas évident à première vue, surtout quand on le voit faire sa sieste à longueur d'après midi) et qui a besoin de se dépenser. Certains sont très sociables, d'autres carrément sauvages, mais cela ne nous autorise pas à le reléguer au fond d'une pièce quand il ne nous intéresse plus.

A qui conseiller le hamster...
C'est un animal petit par la taille et donc fragile. Il doit être manipulé doucement et avec prudence. Il ne recherche pas forcément le contact humain , qu'il aura même tendance à repousser les premiers temps. Il ne faudra pas prendre un hamster si vous cherchez un contact physique étroit avec votre animal de compagnie.
C'est un animal très joyeux et très actif, vraiment très agréable à regarder... seulement, il ne fait ça qu'en fin de journée, quand le soleil commence à décliner. Il n'apprécie guère d'être réveillé en dehors de cette période.
Personnellement, je conseille le hamster pour l'enfant à partir d'un certain âge, au minimum 8 ans. Il doit aussi montrer des dispositions à l'observation plutôt que d'être touche à tout (et surtout quand c'est fait de manière indisciplinée). Le parent doit impérativement participer à la vie du hamster. Il doit apprendre à son enfant à bien soigner son animal, à respecter ses périodes de repos, lui montrer tout l'intérêt qu'il peut y avoir à l'observer et surtout à le manipuler avec douceur et patience.
Mais je crois qu'avant tout achat, il est aussi important de bien informer son nouveau petit propriétaire de la durée de vie de son animal (3 ans en moyenne pour les grands, la moitié pour les espèces naines).

Quelques particularités qui sont bonnes à connaître...
Globalement, il faut dire que le hamster est plutôt un solitaire. C'est ainsi qu'il vit dans la nature, dans des terriers individuels. Les regroupements ne se font qu'en période de reproduction et en dehors, il peut s'avérer périlleux de former un couple.
Conclusion : il vaut mieux acheter un seul individu... si cependant vous en désirez plusieurs, veillez à prendre une très grande cage, avec des étages distincts, que chacun puisse trouvez une aire de repos individuelle et une certaine indépendance pour limiter tout conflit (que vous vouliez un couple ou des individus de même sexe, et dans ce cas là, préférez les mâles aux femelles). Les hamsters nains (voir plus loin) sont relativement plus sociables également et supportent plus facilement la vie en groupe familial (couple + portée).
Il y a quelques particularités anatomiques aussi utiles à connaître.
Le hamster possède des bajoues ou abajoues (les deux termes sont admis). Ce sont deux poches de chaque côtés de la bouche, prolongeant les joues. Dans la nature, l'animal est capable de faire plus de 10 km pour trouver à manger, et ces poches lui permettent de stocker (d'où son nom qui vient de l'allemand hamstern = amasser, au fur et à mesure de ses trouvailles, et de transporter sa nourriture jusqu'au terrier (qui est son dépôt).
Il possède également deux taches, en partie basse des flancs, symétriques par rapport à la colonne vertébrales, qui sont des glandes sébacées. Elles sont parfois très développées chez certains mâles et certains propriétaires viennent alors nous voir en consultation pensant qu'il s'agit d'un problème de peau (vu qu'il n'y a plus de poil à ces endroits là). Ce n'est pas toujours le cas, et la présence de ces taches est normale. Cela reste une zone à surveiller cependant car chez les vieux mâles, elles peuvent grossir et sécréter exagérément.
Pour finir, le hamster est un digastrique. C'est à dire qu'il a deux estomacs, comme la vache, à part que lui ne rumine pas!
Il pratique la "pseudo-hibernation" à l'état sauvage dès que la température devient inférieure à 10°C. Il dort plus longtemps et très profondément. Sa température corporelle chute, l'animal est "froid" (il stabilise sa température 1°C au dessus de la température ambiante). Sa fréquence et son rythme cardiaque sont ralentis (de 180 à 10 btts/mn pour le cœur). Toutes ses fonctions vitales sont réduites au minimum (il ne se lève qu'une à deux fois par semaine pour manger, boire et faire ses besoins). Le hamster russe et le hamster de Roborovskii n'hibernent pas, à contrario du hamster chinois.
Le hamster est considéré comme un roi en matière d'évasion. C'est un rapide, un rusé, mais surtout un kamikaze qui est obnubilé par cette idée dès qu'il se réveille!

Comment le choisir?
Sans parler de toutes les races, toutes les variétés (doré ou nain), le plus important est d'acquérir un animal en bonne santé.
Son bout de nez et le tour de ses yeux ne doivent pas couler et vous ne voyez pas de croûtes. Observez-le un instant et regardez s'il n'éternue pas.
Le pelage doit être doux et soyeux, sans croûte ni dépilation. Comme ils sont souvent présentés en grand nombre pour un tout petit espace, il n'est pas rare de trouver des animaux blessés, ou carrément mutilés.
Regardez la cage et cherchez d'éventuels signes de diarrhée. Le hamster doit avoir les "fesses" propres.
Vous ne pourrez pas juger de sa vitalité si vous partez l'acheter en pleine journée. Attendez un peu sur le tard (18h) avant de vous rendre à l'animalerie. Il ne sera pas surprenant que le hamster n'apprécie guère d'être réveillé par l'animalier... cela veut au moins dire qu'il est suffisamment en bonne santé pour râler!

Les différents hamsters...
Les différents hamsters...
La famille du hamster se divise en deux groupes, les hamsters dorés ou grands hamsters et les hamsters nains.
Dans le premier groupe, issu du hamster commun sauvage, vous trouverez un peu de tout. Le "basique" a le dos doré, le ventre blanc, les oreilles foncées avec une bande sombre sur chaque bajoue.



Merci à Noisette

Ensuite, vous trouvez des variantes unicolores (blanc, roux...)




Merci à Lucy (blanche)

des variantes bicolores, avec des panachés, des pandas, des perlés...

Merci à Foufou Merci à Microbe
(noir et blanc) (roux et blanc)

- des variantes de poils également associées à ces variantes de couleur (rex, angora)


Merci à Samy (angora panaché)

Dans le deuxième groupe, il y a trois espèces particulièrement représentées en animalerie,

hamster de roborovskii hamster russe


... ainsi que le hamster chinois. Même dans ces espèces naines, vous pouvez trouver des variantes de couleur, comme par exemple les hamsters dits "saphirs".

Nom commun : hamster doré (hamster originel)

Nom latin : Mesocricetus auratus

Classe : Mammifères

Ordre : Rongeurs

Famille : Muridés (même famille que la gerbille, le rat et la souris)

Poids adulte: de 120 à 180g en moyenne, la femelle étant souvent plus grande que le mâle



                 







































PLANNING FAMILIAL DU HAMSTER

 

Vous voulez des petits de votre animal favori. Mais voilà, pensez bien aux multiples conséquences... à qui donner les petits, les différentes contraintes...
Voici déjà une petite idée du pourquoi et du comment.
Le hamster doré (couleur, angora, panda...) nous servira de référence dans cette page. Les particularités des hamsters nains (russes, roborovskii, chinois...) seront mentionnées au fur et à mesure.



1 - Maturité sexuelle, mise à la reproduction

 

L'âge de la maturité sexuelle diffère entre le mâle et la femelle.

 

Mâle

Femelle

Ham. doré

60 à 65 j

40 à 45 j

Ham. russe

35 à 40 j

40 à 45 j

Ham. roborovskii

60 à 65 j

40 à 45 j

Ham. chinois

moy 50 j

35 à 40 j

 


Cependant, il ne faut pas les faire reproduire si tôt et dans le cas présent, faire extrêmement attention à cette précocité des femelles (qui peuvent être encore plus précoce en présence d'individus adultes, en période favorable comme les jours longs).
Parce que c'est épuisant, mais aussi parce que ça peut entraîner des graves déformations chez ces jeunes femelles qui n'ont pas encore fini de grandir, il convient d'attendre le 3ème mois avant de faire faire une première portée.

Lorsque l'on achète un couple, il faut absolument anticiper cette maturité afin de ne pas avoir de saillie trop précoce. Cela implique à ce moment là d'en avoir conscience, de connaître l'âge exact des deux hamsters et de prévoir deux cages afin d'attendre le moment idéal pour cet événement. Le problème se pose rarement chez le hamster doré vu que le couple a quand même du mal à se supporter dans la même cage. Cela concerne essentiellement les hamsters nains.

Même si la ménopause vraie (avec arrêt total du cycle) chez les rongeurs n'existent pas, les femelles hamsters dorés cessent de se reproduire après 14 mois.
Il en est de même pour le roborovskii et le russe à 10-12 mois, à 17 mois pour le hamster chinois.

.


2 - Cycle sexuel


C'est la vie de l'ovule (cellule reproductrice femelle) qui gère ce que nous appelons le cycle ovarien : il naît, grandit, mûrit, quitte l'ovaire pour aller vers l'utérus puis meurt ou est fécondé.
Parallèlement, la femelle ne s'intéresse pas au mâle (anoestrus). Par la suite, elle l'attire mais refuse encore l'accouplement (pro oestrus). Puis finalement, elle accepte la saillie au moment où l'ovule est bien mûr (oestrus) et où il y a donc l'ovulation.
La durée du cycle ovarien d'environ 4-5 jours. Les chaleurs (oestrus) durent de 8 (pour le chinois) à 26 heures (pour le doré) et l'ovulation a lieu dans la deuxième moitié. Un mucus blanc et filant sort du vagin et émet une odeur assez particulière environ deux jours après l'ovulation (à ne pas confondre avec une émission de pus).

Attention : Contrairement à la chienne par exemple, la femelle hamster ne fait à aucun moment de goutte de sang. Si tel est le cas, il faut rapidement l'amener chez un vétérinaire.

En captivité, la saison de reproduction dure toute l'année. Dans la nature, elle se fait essentiellement les jours longs (photopériodique), le printemps et l'été.

3 - Saillie

a - le moment

Il faudra tout d'abord déterminer à quel moment la femelle est en chaleurs.
Vu la taille de l'animal, aucun signe physique extérieur ne peut être observé (et vous n'allez pas mettre non plus votre nez à ses fesses pour essayer d'observer l'apparition du mucus).
C'est son changement de comportement qui pourra vous donner un indice. Elle ne cherche plus la bagarre et creuse son dos en présence d'un mâle. Ce dernier, quand à lui, augmente son exploration nasale : il passe son temps à renifler frénétiquement, aussi bien le territoire environnent que sa partenaire quand il pressent qu'elle est en chaleurs.

b - le lieu

C'est la femelle qui doit être amenée au mâle.
Si vous faites l'inverse, le mâle passera plus de temps à marquer son nouveau territoire avant de s'occuper de sa promise et la femelle lui fera un accueil plus que glacial et hostile.


c - le déroulement


La femelle montre qu'elle est d'accord simplement en se laissant faire, creusant le dos pour mieux lui présenter son postérieur. La parade du mâle est assez courte. Il se contente de lui tourner autour, de lui faire un ou deux "bisous" et de renifler la vulve en lui soulevant les fesses.
La saillie est de courte durée. Tant que les ovules ne sont pas fécondés, elle peut être répétée (plusieurs séquences de quelques secondes chacune). La femelle est laissée dans la cage du mâle de 15 à 60 mn mais mieux vaut rester près de la cage car elle va changer très rapidement de comportement et montrer un regain d'agressivité dès que l'affaire sera conclue.

d - le problème

En l'absence de première saillie au bout de 5 minutes ou si elle montre d'emblée des signes d'agressivité, il faut de suite les séparer sous peine d'avoir à traiter de graves morsures.









Maturité sexuelle: M 60 à 65 jours, F 40 à 45 jours


Âge de mise à la reproduction: 3 mois


Période de reproduction: toute l'année en captivité


Durée de gestation: 15 jours


Nombre de jeunes: 5 à 10 petits par portée


Nombre de portées par an: jusqu'à 8, moyenne de 4 à 6


Les petits: espèce nidicole, ils naissent nus et aveugles


Âge de sevrage: 18 jours

 

Pour les animaux sauvages dans les zoos, pour les veaux, les cochons... en batterie ou, plus proche de nous, pour les chiens vivant en chenil par exemple, il existe des chiffres concernant le minimum d'espace vital nécessaire à un animal pour son bien-être.
Il y a quelques semaines, la presse professionnelle vétérinaire a publié de telles données et il était normal que nous vous fassions partager cette information.

Les dimensions données sont pour des animaux qui ne sortent pas de leur cage. Ils sont plutôt destinés aux élevages. C'est pour cela qu'il ne faut pas vous étonner si certains vous paraissent supérieurs à ceux que j'ai pu donner dans mes conseils. Je tiens bien souvent compte du fait que beaucoup d'entre nous laissent des moments de liberté à leurs animaux quotidiennement.
Ceci dit, je pense qu'il est important que vous y accordiez quelques minutes, quitte à prendre un mètre et à vous assurer du confort de votre compagnon.

Les dimensions sont données en centimètres.

Espèce

Longueur

Largeur

Hauteur

Lapin

100

50

45

Cobaye

60

30

40

Hamster

50

30

30

Souris

30

20

20

Rat

50

30

20

Gerbille

60

30

30

Chinchilla

80

50

100

Octodon

50

30

80

Écureuil de Corée

100

50

150

Chien de prairie

100

50

50



Ensuite, pour chaque individu rajouté, il faut multiplier par 1,5 la surface au sol.


ALIMENTS ET PLANTES TOXIQUES


Suite à de nombreuses questions sur le sujet, nous avons décidé de faire une petite page dédiée à ce problème.
Nos rongeurs et autres lapins de compagnie, du fait de leur longue domestication (surtout pour certains) ne sont plus à même de savoir ce qui est bon pour eux ou au contraire, ce qui peut être mortel. C'est donc à nous, propriétaires, de les surveiller et de les guider dans leurs choix alimentaires.


1 - Quelques généralités

Pour commencer, et clore définitivement cette question, nous allons faire un sort au chocolat :

Il ne faut en aucun cas donner du chocolat à votre rongeur ou votre lapin, et même si c'est lui qui vous le réclame. Pour vous en convaincre, voici deux arguments de choc !
La théobromine, principal composant du cacao, est un puissant toxique cardiaque. Pour exemple, sachez que vous pouvez tuer un petit chien de quelques kilos avec une tablette de chocolat noir. Ramenez ceci à la taille de votre animal et vous verrez qu'il en faut peu. Mais, vous me direz, je lui en donne encore moins que ça... ce n'est pas un argument ! C'est un toxique cumulatif. De petites doses espacées de peu de temps reviennent à donner au final une grosse dose d'un seul coup. Et si cela ne suffit pas à vous convaincre, sachez que cela fatigue beaucoup le coeur et même sans le tuer dans la journée, vous raccourcissez son espérance de vie.
La deuxième raison, c'est la dépendance que le chocolat entraîne. Il a été montré que celle-ci, chez le lapin, était équivalente à celle provoquée par la cocaïne chez l'homme.

chocolat

Rien de tout cela, vous l'admettrez aisément, n'est réjouissant. Donc nous vous le demandons, pour eux, ne croyez pas leurs faire plaisir en leurs donnant du chocolat, qu'il soit au lait, blanc ou à plus forte raison, noir


.

La deuxième généralité concerne les plantes d'appartement. Elles ne sont pas toutes franchement toxiques, mais d'une manière générale, mieux vaut éviter qu'elles ne tombent sous les dents de votre animal. Elles ont souvent une action mécanique irritante, provoquent des ballonnements et des diarrhées aigus (forte teneur en cellulose). Certaines sont vraiment mortelles (cf. liste ci-dessous), d'autres, comme le Ficus benjamina, présentent peu de risque en cas d'ingestion accidentelle de quelques feuilles sèches tombées au sol.
Dans le doute, mieux vaut les tenir éloignées des cages, les mettre hors de portée de vos animaux et ramasser les feuilles mortes

Les rongeurs et les lagomorphes ne peuvent pas vomir, c'est une particularité anatomique. Il est donc inutile d'espérer de faire évacuer par ce moyen-là.

2 - Quelques listes


Les listes présentées ci-dessous ne sont pas exhaustives et seront complétées au fur et à mesure de vos demandes spécifiques. Bien entendu, "Primum non nocere", donc dans l'incertitude, mieux vaut s'abstenir, même si la plante que vous recherchez ne se trouve pas dans ce qui suit.

Feuilles et branches :
caroubier, chêne rouvre, if,
laurier cerise - troubles digestifs et mort brutale
laurier rose (mais aussi le blanc) - troubles nerveux, convulsions
peuplier, pin (mais pas les copeaux, utilisés fréquemment comme litière), tremble, troène, sapin, sumac de Virginie

Plantes d'ornement :
amarante - paralysie
avocat - inflammation des mamelles, difficultés respiratoires
caoutchouc, euphorbe, ficus - irritations locales bouche et tube digestif
dieffenbachia - inflammation de la bouche, difficultés respiratoires, troubles nerveux
lanthane du Brésil - troubles digestifs et hépatiques
philodendron
amarante - paralysie

Plantes vertes et fleuries :
aconit, anémone, anagallis, belladone (rat, lapin et cochon d'Inde moins sensibles), bouton d'or, ciguë
colchique - gastro-entérite hémorragique très grave (surtout cochon d'Inde)
coquelicot - prostration, perte de poids
datura (rat, lapin et cochon d'Inde moins sensible), digit, euphorbe, hortensia, fougère, jusquiame, jonquille, mercuriale, millepertuis, mouron (rouge ou bleu), moutarde, muguet
oenanthe - action convulsivante
oxalis - paralysie
pavot, primevère, prèle, renoncule, stramoine

Fruits, légumes et baies :
avocat, baies de gui (blanches et rouges), chou-fleur
houx - troubles digestifs et neurologiques
gland de chêne - gastro entérites
marron d'Inde, pomme de terre.

Dérivés de plantes :
cannabis

On citera également les feuilles de choux, qui sont indigestes et le persil qui devient toxique lorsqu'il est donné à de trop fortes doses quotidiennement.

Divers :
cigarettes et mégots - phase d'excitation suivie d'une phase de dépression avec incoordination motrice, baisse de la température et du rythme cardiaque
allumettes - destruction des globules rouges, atteinte du foie, insuffisance rénale
pesticides, insecticides en sprays ou en fogger
éthylène glycol (lave glace...) - très bon goût pour les rongeurs mais toxique du sang

Lapin Nain, Cochon d'Inde, Hamster, Hamsters nains, Chinchilla, Rat, Souris, Gerbille, Octodon, Ecureuil de corée, Chien de Prairie
Commentaires (3)

1. betonmma (site web) 22/08/2012

touslesrongeurs.e -monsite.com est mon numéro 1 site maintenant

http://ofoq.com.au/en/index.php/component/k2/item/9-dundee-was-an-ambassador-for-boxing

2. viagra soft generico barato (site web) 29/09/2012

que harГ­amos sin su frase magnГ­fica http://comprapastillaviagra.net/viagra-soft#fhayawpp vendo viagra soft madrid <a href=http://comprapastillaviagra.net/viagra-soft#rydtelha > comprar viagra soft on line </a> Exactamente! Me gusta esta idea, por completo con Ud soy conforme.

3. arthritis (site web) 30/10/2012

I came across touslesrongeurs.e-monsite.com and i love it !
what is arthritis

http://arthritissymptomstreatment.blogspot.com/2012/10/what-is-arthritis_28.html

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×